dim.

08

avril

2012

Utiliser les Réseaux Sociaux pour lancer sa Startup

Un article à destination des jeunes ou moins jeunes entrepreneurs - en tout cas de tous ceux qui souhaitent gagner en visibilité sur le web et qui ne savent pas bien par quoi commencer. Voici pour eux le bagage social media minimum. :

bagage social media minimum

1. Utiliser le web comme source d'information

Le web regorge d'informations, de groupes d'experts sur les thématiques qui vous intéressent...et de personnes qui parlent de vous. Apprenez donc à mettre en place une bonne stratégie de veille sur internet pour rester toujours à la page et agir/réagir rapidement aux évolutions du marché ou aux informations qui intéressent directement votre startup.

 

2. L'indispensable : un site internet

  • Au moment de choisir votre nom pour votre startup, vérifiez que son nom de domaine (l’adresse internet de votre site) est encore libre, et ce dans les différentes terminaisons possibles (.com, .be, .fr, .net, .org, etc.).

 

  • Choisissez un outil de création de site qui vous permet d'avoir la main sur ce dernier (Ex: Jimdo), afin d'y apporter vous-même les modifications nécessaires au moment voulu. En effet, votre image et votre succès dépendront de votre capacité à répondre facilement aux nouveautés du marché ou aléas de votre activité. Discutez donc avec l'agence web qui réalisera votre site et exigez un accès administrateur à ce dernier.

 

  • Adaptez le design de votre site à votre offre mais aussi aux tendances actuelles.

 

  • Gardez toujours en tête le référencement de votre site. Dotez-le dès le départ des éléments-clés : textes, images dotées des bons mots-clés, titres, description de site, etc. Google est susceptible de vous envoyer une quantité fantastique de clients, ne l'oubliez pas !...

 

  • Une fois votre site internet terminé, diffusez son adresse partout où vous communiquerez (signature mail, réseaux sociaux, supports publicitaires divers).

 

3. Dotez-vous d'une page Facebook

Créer une page Facebook
  • Si vous n'avez pas de forum sur votre site où vos clients peuvent échanger entre eux, alors cette page Facebook en fera office. L'avantage est que les discussions engendrées sur celle-ci seront susceptibles d'être vues par tous les membres de la page, mais aussi le réseau de chacun des participants à la discussion. Il serait dommage de se priver d'une telle visibilité "gratuite".

 

  • Une page Facebook est aussi un moyen convivial et facile pour vos clients de vous contacter. Cependant, si vous utilisez votre page Facebook comme outil CRM, il faudra savoir réagir (vite) aux commentaires postés. Rien de pire qu'une question restée publiquement sans réponse pour votre image.

 

  • Une page Facebook reliée à votre site web est également un moyen de rassurer vos futurs clients, d'augmenter la confiance de vos acheteurs potentiels. Montrer que d’autres l’ont fait avant eux reste toujours un bon argument...

 

  • La page Facebook peut également faire office de blog et vous permettra d'apporter régulièrement de nouvelles informations à vos clients sur l'actualité de votre startup mais également sur les nouveautés de votre secteur d'activité en général.

 

  • Pour démarrer votre page Facebook, et si le sujet s'y prête, je vous conseille d'investir quelques euros dans des publicités Facebook. Ces publicités s'avèrent être actuellement un puissant outil de communication, efficaces et bon marché.

 

4. Où parler de vous sur internet ?

Maintenant que vous êtes équipé du minimum (site internet, page Facebook), nous vous conseillons de multiplier les canaux de communication :

social media
  • Ouvrir un compte Twitter vous permettra d'entrer en contact avec des personnes intéressées par votre thématique : un moyen supplémentaire de faire parler de vous, et vite. Twitter est un réseau social au fort potentiel viral. Vous y trouverez des relais de communication intéressants (blogueurs, "web influenceurs", supporters de votre offre qui partageront volontiers vos informations avec leur propre réseau), mais aussi des informations diverses et utiles pour votre activité, des conseils, des idées. Vous ancrerez ainsi peu à peu votre startup dans son environnement. Mais avoir un compte Twitter signifie aussi : twitter. Donc pour y être vu et entendu, il faut y être actif, échanger, partager, communiquer avec les membres du réseau. Sinon cela ne sert à rien.

 

  • Identifiez des forums et des "groupes sociaux" intéressant votre thématique sur Viadeo, LinkedIn et Facebook. Répertoriez les blogs susceptibles de vous apporter de l'information intéressante sur votre secteur d'activité et dans lesquels vous pourriez essayer d'obtenir un article.

 

 

5. Racontez-vous : les avantages de tenir un blog sur son site internet

raconter_une_histoire

Si vous avez le temps et les ressources nécessaires, ne vous privez pas d'un blog sur votre site : celui-ci vous aidera très fortement à référencer correctement votre site sur les moteurs de recherche si vous pensez bien à intégrer dans vos articles les mots-clés décrivant votre produit ou service.

 

Ce sera également un support d'animation directe de votre communauté, qui vous sera alors propre : vous ne la partagerez pas avec un service annexe type Facebook ou Twitter, et économiserez alors les aléas de leur propre existence... Votre communauté pourra échanger directement sur vos articles, et donc s'engager pour vous, devenir active, ce qui signifie à moyen terme acheter, recommander, inspirer confiance aux autres.

 

Par contre, tenir un blog prend du temps. Et comme pour Twitter ou Facebook, inutile de vous lancer dans cette aventure si c'est pour déserter finalement le secteur. Cela vous serait plus néfaste qu'autre chose (image, référencement).

 

Mes conseils pratiques

  • Soyez patient : construire une communauté prend du temps, mais si vous bâtissez cette dernière de manière saine et humaine, elle devrait vous le rendre à terme.

 

  • Fixez-vous ou avec l'aide d'un community manager les objectifs, le budget et le temps que vous être prêt à consacrer à votre présence en ligne : je veux être visible et avoir un maximum de clients. Ok, mais par quels mécanismes et avec quels moyens ceci va-t-il être possible ?

 

  • Adaptez votre discours à votre communauté. À quoi celle-ci va-t-elle bien pouvoir ressembler ? Femmes ? Hommes ? Âge ? Ton à adopter ? Quelle image de ma startup je souhaite véhiculer ? Quels contenus vais-je pouvoir partager avec ma communauté ? N'oubliez pas que sans contenus solides, il ne va pas être possible de conserver l'attention de votre communauté longtemps, surtout si vous êtes en phase de lancement.

 

  • Apprenez à donner. Des produits ou services que vous proposez, du temps, des informations, ce que vous voulez, mais placez-vous dans une optique généreuse. Le web est une grande communauté du partage, n'ayez pas peur de partager avec les autres vos infos, c'est aussi une manière de se faire reconnaître comme expert dans son domaine et de capter ainsi l’attention et la confiance des internautes.

 

  • Lorsque vous communiquez sur internet, évitez de faire de la publicité directe de votre produit ou service : le web a horreur de ça ! Allez-y donc mollo et soyez naturel, discutez aussi d'autres sujets avec les membres des groupes que de votre seule startup, sinon vous vous ferez rejeter très vite par la communauté. Prenez le temps d'écouter, de répondre, d'échanger, devenez un expert doux, soyez humain, sympathique.

 

  • Et si vraiment vous sentez que vous n'y arriverez pas, que vous n'avez ni le profil ni l'envie et encore moins le temps de faire cela, pourquoi ne pas faire appel aux services d'un community manager freelance, au moins pour les mois de lancement, quitte à continuer ensuite avec elle ou lui si vous êtes satisfait ?... ;-)

 

Quoi qu'il en soit, bonne chance à tous !

 

PS : Article écrit initialement pour le magazine Trends Tendance du 29.03.2012, à l'occasion du Salon Entreprendre de Bruxelles.

 

 

Écrire commentaire

Commentaires : 5
  • #1

    Emploi web (lundi, 09 avril 2012 12:04)

    Et il faut aussi de bons collaborateurs pour lancer sa startup. Pourquoi ne pas jeter un coup d'oeil dans la rubrique Emploi web de mon blog, histoire de voir si le bon profil ne s'y trouve pas.

  • #2

    Amélie Broutin (lundi, 09 avril 2012 13:07)

    Oui, ami référenceur (;-) c'est un bon plan, je confirme, même si les emplois proposés concernent plus la Belgique (mais les salaires et les conditions de travail y sont plus qu'honnêtes, alors franchement, ça se tente !...

  • #3

    johnk (mercredi, 11 avril 2012 17:52)

    J'ai lu avec attention cet article. Juste pour info, il existe aussi un site qui permet de créer son propre site et qui est 100% belge. www.59min.be

  • #4

    vidal (mardi, 25 novembre 2014 20:19)

    Maintenant une marque doit être présente sur les réseaux sociaux, pour gérer son E-réputation, pour être plus proches de ses clients fans. Par contre suivant sa stratégie, elle doit être présente sur les bonnes plateformes suivant ses objectifs, ses cibles ... pour éviter de perdre son temps, et donc mal communiquer. C'est vrai Facebook et Twitter semblent incontournables, mais il y a d'autres plateformes de niche comme par exemple www.third.fr pour l'immobilier, www.scoop.it pour la veille ... qui ont une importance considérable dans une stratégie social média. Cela permet de toucher directement sa communauté, ses cibles qui seront plus réceptives aux contenus publiés par les marques. Après qu'importe la plateforme, le contenu est la clé de succès sur les réseaux sociaux.

  • #5

    Elysabeth Yven (lundi, 15 août 2016 11:56)

    Bonjour,

    Merci pour cet article très intéressant. Si des (futurs) startups passent par là, sachez que l'outil de gestion des médias sociaux webZunder est gratuit pendant 1 an ! —> https://www.webzunder.com/fr/startups/